Outils pour utilisateurs

Outils du site


background:la_colere_d_aurile

La Colère d'Aurile

Sur la place du marché, aux dernières heures du jour, les badauds innocents vaquaient à leurs occupations en vue du dîner prochain. Le monde prospérait en toute liberté, la vie suivait le cours naturel et même les divinités se calmaient dans leurs querelles éternelles. On ne pouvait rêver plus douce période en Féérune que ces heures de félicité. Le Temps des Troubles était loin dans les mémoires et une joie presque enfantine étreignait les cœurs légers.

De son côté, en plein Cœur de la Fureur, entre les Terres de la Chasse et les Tours en Ruine, un palais aux murs de Vents façonnés à son image, la Vierge de Glace est assise sur un trône ciselé dans une flamme bleue gelée. La Déesse du Froid et de l’Hiver était sur le point de découvrir un secret jalousement gardé. L’esprit du Froid, adorateur de l’Aurore Glaciaire, lui susurrait les informations qu’il avait pu glaner. Le Seigneur des Tempêtes possédait un artefact divin d’une puissance incommensurable….. Le Cœur de Glace. Aurile, qu’on disait sans cœur, avait suspecté son existence lors d’une séance de torture d’un fou perdu aux abords de son palais, qu’elle gela jusqu’à la mort.

Pourquoi Talos gardait-il cette précieuse relique? Probablement par crainte qu’Elle ne lui devienne supérieure tant en puissance qu’en influence. Mais Aurile, par d'habiles moyens aussi perfides les uns que les autres, parvint à dérober l'objet tant convoité.

Que faire maintenant ? Il fallait agir rapidement car la colère du Destructeur allait être sans équivoque envers sa subordonnée. L’Aura de Froid se répandit sur tout Féérune, le blizzard qui charriait des crevasses éternelles remplaçant la brise caressante, le frimas et les gelées contraignaient un silence assourdi. Les flocons en linceul et son givre offraient une mort blanche. Les arbres tels des squelettes s’étiraient vers le ciel, blanchis par la neige aux branches qui s’épaississent en écartant leurs doigts osseux qui crissent. Le statut de la Vierge des Glaces se transforma rapidement en Déesse Majeure. Elle fit établir sa base principale sur le plan matériel sur l'île du Pic de la Glace. On raconte que son pouvoir augmentait de plus en plus et bien que Talos s'en soit rendu compte, il était déjà trop tard pour lui de réparer son inattention.

Aurile devint bientôt la déesse principale de la destruction et la température du monde chuta, laissant apparaître des calottes glaciaires là où il n'y aurait jamais dû en avoir. Mais pour assouvir sa domination globale, il lui fallait libérer entièrement le pouvoir du Coeur de Glace. Rien ne lui vint à l'esprit, mais ce n'était qu'une question de temps avant que le monde sombre dans un désert glacial où Aurile régnerait en maîtresse…

Le Coeur de Glace s'avéra plus résistant qu'Aurile voulut bien le croire. La Vierge des Glaces usa de tous les moyens pour accéder au pouvoir de l'antique relique détenue précédemment par son supérieur, le Seigneur des Tempêtes, Talos. Hélas, le temps commençait à lui manquer. Dans Féérune, on entamait déjà les préparatifs pour la Fête de l'Herbe Verte qui marque la fonte des neiges et l'arrivée des beaux jours. Pour combattre le changement de saison, elle allait avoir besoin de tous ses plus fidèles serviteurs. Ses Grands Prêtres se réunirent alors, avec quelques alliés de circonstances : des mercenaires pour la plupart, mais également des prêtres d'Umberlie et de Beshaba, pour bâtir une cité grandissante dans une région assez reculée au nord d'Eauprofonde : Icyngard.

Pour l'instant à l'état de bastion, la cité accueille de plus en plus de serviteurs et de mercenaires. Leur objectif principal : Eauprofonde, ainsi que toutes les puissances qui s'y cachent, notamment la bibliothèque renfermant de très anciens manuscrits qui devraient permettre à Aurile d'accéder à toujours plus de sources de pouvoir, mais aussi bien d'autres trésors cachés. Ce n'est qu'une question de temps pour que la guerre commence et que les batailles fassent rage.

Féérune et tous ses habitants célèbrent la Fête de l'Herbe Verte, fêtant ainsi le retour des beaux jours. Les neiges fondent, les brises glaciales s'épuisent, l'hiver est bel et bien fini. Et pourtant, certaines régions du Nord se retrouvent encore plongées dans un profond hiver. Et quel hiver ! L'un des plus puissants de l'histoire de Féérune. Les érudits et sages de toutes les régions, de toutes les contrées, se mettent d'ors et déjà d'accord sur le fait qu'Aurile, la Fille du Gel, y est surement pour quelque chose. Certaines des créatures de l'Epine Dorsale du Monde se sont retranchées dans leurs cavernes et antres, d'autres encore ont migrés vers le sud.

En Eauprofonde, d'autres événements surviennent. Les caravanes marchandes subissent de plus en plus d'attaques et de vols, les disparitions, de paysans pour la plupart, se multiplient, les races monstrueuses se sont montrées plus présentes. Mais par-dessus tout : une faille interplanaire s'est ouverte au cœur même de la Cité des Splendeurs. Immédiatement, les plus éminents mages se sont attelés à étudier cette faille, d'où sortent de plus en plus d'aventuriers qui subissent une sorte d'amnésie passagère quant à leur passage dans la connexion sidérale.

Tous ses événements auraient-ils un rapport ? Aurile nous préparerait-elle quelque chose ? A quelle grande puissance aspire-t-elle cette fois ? Et qui sont ces aventuriers sortis tout droit d'on ne sait où ? Le mystère reste entier. Serez-vous digne de connaitre la vérité ? Serez-vous prêt à affronter la colère d'Aurile ?

background/la_colere_d_aurile.txt · Dernière modification: 2018/03/31 21:18 par Riclamyrtille